Partagez
Aller en bas
avatar
Messages : 5
Date d'inscription : 06/05/2018
Voir le profil de l'utilisateur

Despotat de Mirakel

le Dim 6 Mai - 16:17

NOM DU PAYS



1) Généralités



Inspirations culturelles de la nation (facultatif) :  Libéralisme du XIXème siècle, communautés libertariennes.
Drapeau (Image + Lien sur un hébergeur d’images) :
Spoiler:

Nom officiel de la nation : Grand Despotat de Mirakel
Nom courant de la nation : Mirakel ou Despotat de Mirakel
Gentilé du pays : Mirakelien.nes

Langue(s) officielle(s) de l'État : Mirakais
Autres langues reconnues : (à définir)
Devise(s) Nationale(s) : La Liberté ne s'obtient que par des coups d'éclat.
Hymne national (Ecrite ou en lien url vidéo/son) :
La monnaie : Le libés.

La capitale : Minos
Description :

Population : 40 millions d'habitants.

2) Aperçu de votre nation



Donnez un bref aperçu du pays joué et de sa situation intérieure  actuelle :  

Les paysages de la nation sont plutôt des plaines et des forêts. Possédant quelques montagnes et une façade maritime bien pratique. Le climat est méditerranéen et globalement les conditions sont bonnes pour l'agriculture des légumes de consommation courante. La population se répartit majoritairement sur le littoral et dans les plaines centrales pour déserter peu à peu les flancs de montagnes.

Le pays suit les principes du minarchisme libéral. A ce titre, la responsabilité individuelle, la propriété privée et la charité sont considérées comme les piliers de la nation. Le pays s'articule autour des cités libres, des villes semi-autonomes qui ont toute leur latitude en dehors du domaine régalien, celui-ci étant placé sous le contrôle direct de Minos et du gouvernement.
Ces cités libres possèdent des parlements indépendants qui décident démocratiquement de nouvelles lois ou du retrait d'autres lois, tant que cela ne va pas à l'encontre de la Constitution. Celle-ci, basée sur les droits de l'Homme et les principes de liberté et d'égalité devant la Loi est le ciment qui relie toute la population du pays.

Les villes "règnent" sur leurs dépendances composées de bourgs et de villages peu peuplés, même si globalement les décisions au niveau local sont privilégiées.

Il est à noter que des communautés anarchistes se sont installées dans la région afin de profiter de la tranquillité accordée par le gouvernement au nom du droit des hommes à collaborer. Pour autant ils sont surveillés par l'œil attentif des polices privées qui craignent des actions violentes de leur part.

3) Institutions gouvernementales



Gouvernement (général) : Régime monarchique minarchiste.
Exécutif : L'exécutif est assuré par le despote. Dans les faits il n'a qu'un droit de regard sur le sécuritaire et le judiciaire, comme un juge de dernière instance, en revanche il est le chef incontesté des armées, sous le regard du Parlement bien sûr.

Pour autant, il serait exagéré de dire que la situation est fortement appréciée. Le despote n'est là que par privilège et certains le considèrent comme une antiquité issue d'une époque tyrannique. Bien que le comportement actuel du souverain ne permette pas à ces idées de s'étendre, il y a fort à parier que le régime connaisse des secousses durant le prochain siècle.

Législatif : Le législatif est composé comme celui d'une fédération. Le Parlement de Minos régit à la fois la ville et le pays, créant et retirant des lois et surveillant l'exécutif. Au niveau local, chaque cité libre possède son propre parlement qui, s'il ne peut pas aller contre le Parlement central peut toutefois jouir d'une forte indépendance. Les députés sont tirés au sort à 50% d'entre eux, l'autre 50% est élu pour 5 ans, renouvelable deux fois.

Judiciaire : Le judiciaire se compose de deux types de cours, les cours privées et les cours publiques.

Les cours privées s'occupent essentiellement des querelles commerciales ou intra-entreprises. Un jury composé d'un nombre égal de salariés et d'entrepreneurs/patrons tirés au sort siège afin de couper la poire en deux par l'arbitrage. Si le jury ne peut se décider, l'affaire sera portée à l'attention d'un juge de la cour civile qui tranchera.
Les cours publiques, composées des cours civiles, pénales et militaires sont habilitées à juger selon les lois nationales et coutumières des délits ou des crimes de gravité variables, sachant que le verdict sera rendu avec les lois dépendant de l'endroit où le délit aura été commis, sauf s'il a été commis en territoire étranger auquel cas la législation de Minos est prioritaire. Les mercenaires et services de polices ainsi que milices privés sont jugés comme des militaires, avec les peines plus lourdes qui s'ensuivent.


Moyen de Nomination : La figure qui n'a pas encore été abordée est celle du despote. Le Despotat de Mirakel étant une monarchie constitutionnelle héréditaire, le despote est le fils ou la fille aîné du précédent souverain. Le despote actuel est Sa Puissante Majesté Magellan le 3ème, dis le Bâtisseur.

Autre : /

4) Relations extérieures

Bloc ? : Bloc de l'Ouest.
Influence : Indiquez ici sur quels pays vous exercez de l’influence, et à quel pourcentage. De base, seules les superpuissances ont de l’influence sur d’autres pays, mais il est possible d’en acheter avec vos points de départ ; néanmoins, vous ne pouvez en avoir que sur trois pays au maximum, pour un total de 10% par pays maximum.

5) Personnages clefs



Personnages clefs et titres nominatifs composant la nation sur le champ politique ou autre :

Magellan III dit, Le Bâtisseur.

Otto Pincheren, président de l'Assemblée Parlementaire de Minos.

Rock Feller, patron du plus important syndicat patronal de Mirakel.

David Bucherhans, dirigeant du plus important syndicat salarial de Mirakel.

6) Religion



Influence et place de la religion dans l'état : Même si l'état est laïc officiellement, officieusement l'opinion publique est violemment athée. Des concepts moraux davantage philosophiques que spirituels existent cependant.

7) Forces de l'ordre



Type de forces de maintien de l'ordre : Police privée forte, police public d'élite en faible nombre, armée défensive exclusivement.
Nombre : Environ 60000 policiers privés et 30000 policiers publics.

Cool Economie



PIB National : 200 milliards.
PIB/Habitant : 5000/Hab
Inflation : 0%

Système Economique : Capitalisme libéral

Bonus:
-Grande attirance des entreprises étrangères
-Bourse surpuissante (bonus d’influence économique sur les pays étrangers)
-Investissements tentaculaires (les investisseurs nationaux ont de l’argent placés dans tous les pays qui acceptent le libéralisme)
-Bonus de stabilité politique

Malus:
-Interdiction de provoquer délibérément de l’inflation
-Cycles de Kondrattief
-Chômage léger

9)  Dépense de points



Revenus : /
Soldats : 50000 soldats mobilisables.
Instabilité : 0
Technologie : 40 / 5 militaires, 15 civils, 20 économique.
Corruption : 3
Clientélisme : 3


Dernière édition par Despotat de Mirakel le Mar 15 Mai - 22:55, édité 1 fois
Admin
Messages : 186
Date d'inscription : 05/05/2018
Voir le profil de l'utilisateurhttp://coldwar.forumactif.com

Re: Despotat de Mirakel

le Lun 14 Mai - 22:12
Je valide, voici ta carte locale :



Et le lien

Sur tes 8 Etats, tu en as 1 pauvre, 5 moyens et 2 aisés. Tu as 6 villes. Mets ta carte de répartition des Etats en privé, pas en public.
Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum